Interaction model for the critical pressures of aliphatic hydrocarbon mixtures

Authors


Abstract

An interaction model is proposed for the prediction of the critical pressures of multicomponent aliphatic hydrocarbon mixtures which may include methane. This model utilizeg a series consisting of terms of increasing order which has been truncated beyond the fifth interaction term. After a number of algebraic manipulations, the excess critical pressure for these multicomponent mixtures has been represented as follows

equation image

The nonmethane interaction coefficients Aij, Bij, Cij and βijk and the methane interaction coefficients A1j, B1j, C1j, D1jand β1jk have been expressed as functions of the critical pressure parameter, πij. The resulting relationships permit the evaluation of these interaction coefficients for a multicomponent system and from its composition, the critical pressure of the mixture is calculated. The critical pressures of several binary and multicomponent aliphatic hydrocarbon mixtures have been calculated and have been compared with experimental values. For 99 binary methane-free mixtures representing 11 systems, the average deviation is 3.23%. For 46 binary mixtures representing six methane systems, the average deviation becomes 4.41 %. For 36 multicomponent aliphatic hydrocarbon mixtures containing from three to six components, the average deviation is found to be 3.18%.

Abstract

On propose un modèle à action réciproque pour prédire les pressiong critiques de mélanges d'hydrocarbures aliphatiques dont les constituants sont multiples et peuvent inclure le méthane. Le dit modèle utilise une série de termes d'ordre croissant qui se termine avec le cinquième terme d'action réciproque. Après avoir procédé à un certain nombre d'opérationg algébriques, on en est venu à représenter comme suit la surpression critique pour les dits melanges à constituants multiples

equation image

On a exprimé, comme fonctions du paramètre de pression critique πij, les coefficients d'action réciproque du méthane A1j, B1j, C1jD1j et β1jk et de ceux des autres hydrocarbures Aij, Bij, Cij, et βijk. Les relations résultanteg permettent l'évaluation des dits coefficients d'action réciproque dans le cas d'un système dont les constituants sont multiples; on a calculé la pression critique du melange à partir de la composition du dit système. On a calculé les pressiong critiques de plusieurs mélanges d'hydrocarbures aliphatiques, lesquels étaient binaires ou à constituants multiples et l'on a comparé les résultats avec les valeurs expérimentales. Dans le cas de 99 mélanges binaires exempts de méthane et représentant 11 systèmes, l'écart moyen a été de 3.23%. Pour 46 mélanges binaires représentant 6 systèmes à base de méthane, l'écart a été de 4.41%. Enfin, dans le cas de 36 mélanges d'hydrocarbures aliphatiques formés de 3 à 6 constituants, l'écart moyen a été de 3.18%.

Ancillary