SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

A new method for the numerical solution of a stagewise process is presented. The method consists of total linearization of all the equations in the distillation process, using the method of quasi-linearization. The resulting equations form a block-band matrix which can be readily solved by a method developed by the author. The method used for obtaining convergence is presented.

The method has been tested for both binary and multi-component systems. The method has been compared with the Amundson-Pontinen method for a five component mixture. The method gives more rapid convergence. Numerical experiments indicate that the vapor and liquid flow rates are more stringent requirements than the bubble point.

On présente une nouvelle méthode pour la solution numérique des procédés étagés; elle consiste en la mise sous forme linéaire de toutes les équations relatives au procédé de distillation, en employant la méthode dite de “quasi-linéarisation”. Leg équations résultantes forment une matrice à groupe unitaire que l'on peut résoudre facilement au moyen d'une méthode mise au point par l'auteur. On expose la méthode utilisée pour obtenir la convergence. On a mis la dite méthode à l'épreuve dans le cas de systèmes binaires et à constituents multiples et l'a comparée avec celle d'Amundson et Pontinen en rapport avec un mélange à cinq constituants. La nouvelle méthode permet l'obtention d'une convergence plus rapide. Leg expériences numériques indiquent que les débits de la vapeur et du liquide sont des exigences plus rigoureuses que le point de bulle.