SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Two sizes of particles of 500μ and 100μ mean diameter were conveyed as water slurries through 1 inch and 2 inch horizontal pipelines. Pressure drops and saltation velocities were measured over a range of slurry concentrations to 14% by volume with and without concurrently flowing air. In the former case, the principal flow patterns studied were in the bubble and plug flow regimes. Although small effects on saltation point were noted due to the induced turbulence from the air bubbles, these were not significant, and a reasonable estimate of saltation velocities could be made from Durand's correlation. Pressure drops were found to be correlated reasonably well by modified Lockhart-Martinelli parameters as used for turbulent-turbulent horizontal gas-liquid flow except at conditions near the saltation point. Pressure drops for slurry flow alone were predicted reasonably well by the modified Durand equation.

On a transporté, sous forme de suspensions aqueuses, des particules de deux dimensions différentes (le diamétre moyen étant respectivement 500μ et 100μ) dans des pipe-lines horizontaux de 1′ et 2′ de diamètre. On a mesuré les chutes de pression et les vélocitées de saltation pour échelle de concentrations allant jusqu'à 14% en volume et en présence ou absence d'un écoulement d'air; dans le premier cas, les principales allures d'écoulement étudiées correspondaient à des régimes à bulle et à bouchon. Bien qu'on ait noté de faibles effets sur le point de saltation, lesquels résultaient de la turbulence provenant des bulles d'air, ils n'étaient pas négligeables et l'on a pu faire une évaluation raisonnable des vélocités de saltation à partir de la corrélation de Durand. On a trouvé qu'on pouvait établir une corrélation assez bonne entre les chutes de pression au moyen d'une modification des paramètres de Lockhart et Martinelli tels qu'employés dans le cas d'un écoulement horizontal et turbulent de gaz et de liquide dans des conditions voisines du point de saltation. On a prédit assez bien les chutes de pression pour l'écoulement seul de la suspension au moyen de l'équation de Durand modifiée.