SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Theory for calculating the mean velocities of the drops and of the film in gas-liquid cocurrent annular flow by use of tracer pulse techniques has been developed. It is shown that the interaction between the film and the drops affects the mean residence times in each, and is much greater in its effect than is axial dispersion in the film or in the core.

The theory also describes a relatively simple means of determining the mean amounts of droplet entrainment and liquid interchange between droplets and film from measurements made with continuous tracer injection. Knowledge of the entrainment and the mean velocities of film and drops is essential in determining the extent of interaction between the liquid film and the entrained liquid flow.

On a mis au point une théorie pour calculer les vitesses moyennes des gouttes et de la pellicule dans un écoulement annulaire concurrent d'un gaz et d'un liquide, en employant des méthodes basées sur les pulsations d'un indicateur. On montre que l'action entre la pellicule et la goutte affecte le temps de séjour moyen dans chacune et a un effet plus considérable que lorsqu'il s'agit de dispersion axiale dans la pellicule ou dans la partie centrale.

La théorie fournit aussi un moyen relativement simple de déterminer les quantiés moyennes de gouttelettes entraǐnées et de liquide transféré par celles-ci à la pellicule, en faisant des mesures avec une injection continue de l'indicateur. La connaissance des gouttelettes entraǐnées et des vitesses moyennes de la pellicule et des gouttes est essentielle pour déterminer le degré d'action réciproque entre la pellicule du liquide et l'écoulement du liquide entraǐné.