SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The steady state operation of an industrial multi-feed, multi-component reboiled absorber column which was previously investigated by Petryschuk (1964) has been simulated by two alternate mathematical models — an equilibrium stage model and a tray efficiency model based on the Murphree tray efficiency concept. Development of the models required the use of a set of physical property estimation procedures which differed from those used by the previous investigator. When subjected to parametric variation studies, both new models successfully reproduce known quantitative and qualitative behavior attributed to the column. The study results demonstrate not only the sensitivity of a simulation of a multicomponent separation process upon physical property estimation procedures, but also indicates the difficulty in model discrimination when plant data of only limited range and accuracy is available.

On a reproduit, au moyen de deux modèles mathématiques alternatifs (un modèle de régime d'équilibre et un modèle d'efficacité de plateau basé sur le concept de Murphree), le fonctionnement en régime permanent d'une colonne industrielle d'absorption et rectification, où les produits d'alimentation et les composants étaient mulitples; Petryschuk avait étudié ce sujet en 1964. La mise au point des modèles a nécessité l'emploi de plusieurs méthodes d'évaluation des propriétes physique qui différaient de celles que Petryschuk avait utilisées. Lorsqu'on les a soumis à des études de variation paramétrique, les deux modèles ont reproduit avec succès les comportements quantitatif et qualitatif connus de la colonne. Les résultats du travail ont démontré non seulement la sensibilité de la reproduction d'un procédé de séparation pour composant multiples envers les méthodes d'évaluation des propriétés physiques, mais aussi la difficulté du choix d'un modèle, lorsqu'on ne dispose que de résultats d'usine dont la portée et l'exactitude sont limitées.