SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Studies carried out on the absorption of hexane from inert carrier gases into paraffin oil have shown that mass transfer can affect flow characteristics in unstable vertical two-phase flow. In the absence of mass transfer chain-flow patterns prevailed. These patterns were broken when mass transfer took place from the gas to the liquid phase. Bullet shaped slugs were then formed, the slugs pairing and coalescing as they rose up the column. The direction of mass transfer was critical no effect on flow pattern being observed when mass transfer took place from the liquid to the gas phase.

Slug frequencies and slug sizes were found to be influenced by mass transfer and an effect of overall absorber length was observed. Individual slug sizes and separation distances were measured and varied widely even under constant flow conditions. Rise velocities were correlated using an equation of the form:where C2 was a function of the fluid flow-rates and system physical-properties.

Des études faites sur l'absorption dans l'huile de pétrole de l'hexane provenant de gaz inertes et porteurs ont démontré que le transfert de masse peut avoir un effet sur les caractéristiques de l'écoulement, lorsque celui-ci est instable, vertical et à deux phases. En l'absence de transfert de masse, les styles d'écoulement à chaǐne ont prédominé; ils ont disparu lorsqu'il y a eu un transfert de masse entre la phase gazeuse et la phase liquide. Il s'est alors formé des agglomérés (slugs) en forme de balles, lesquels s'accouplaient et se fondaient ensemble en s'élevant dans la colonne. La direction du transfert de masse a été un point critique et l'on n'a observé aucun effet sur le style d'écoulement, lorsqu'il s'est fait un transfert de masse entre la phase liquide et la phase gazeuse.

On a trouvé que les fréquences et les dimensions des agglomérés (slugs) étaient influencées par le transfert de masse, et l'on a observé un effet de la longueur globale de l'absorbeur. On a mesuré les dimensions de chaque aggloméré et les distances de séparation entre eux: elles variaient considérablement, měme dans des conditions d'écoulement constant. On a établi une corrélation entre les vitesses d'ascension, en employant une équation de la forme suivante:où C2 était une fonction des vitesses de l'écoulement fluide et des propriétés physiques du système.