SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

A study has been conducted on the drying of lime mud and the concurrent oxidation of sodium sulphide in the mud. The experiments were done using a 6″ dia spouted bed of coarse inert particles (cement clinker and limestone; —4 + 10 mesh) with continuous feed of lime mud. A range of inlet gas temperatures, from 260°F to 400°F, was studied. A high degree of sulphide oxidation was achieved by this method over the entire temperature range, sulphide removal being in excess of 80% in all runs and as high as 98% in some.

An analysis of the economic feasibility of drying lime mud in a spouted bed indicates that the process has good potential both as a method for drying lime mud prior to calcining and for control of hydrogen sulphide emission from lime kilns operated at kraft pulp mills.

On a fait une étude du séchage de la boue de chaux et de l'oxydation simultanće du sulfure de sodium dans celle-ci. On a employé pour ces expériences un lit fluidisé avec giclage (spouted bed); il était formé de grosses particules inertes (ciment non broyé et pierre calcaire, -4 + 10 mailles) et alimenté d'une manière continue avec de la boue de chaux. On a étudié, pour le gas introduit, une échelle de température variant entre 260°F et 400°F. Oa a obtenu par cette méthode un fort degréd'oxydation du sulfure sur toute l'échelle de température; l'élimination du sulfure a excédé 80% dans toutes les expériences et a měme atteint 98% dans certaines d'entre elles.

Une analyse de la rentabilité du séchage de la chaux dans un lit fluidisé avec giclage indique que ladite méthode est pleine de promesses à la fois pour sécher la boue de chaux, avant de la calciner, et pour minimiser l'émission d'hydrogène sulfuré provenant des fours à chaux dans les moulins à papier de pǎte au sulfate.