SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The drying of barley malt was studied in a batch spouted-bed dryer using three inlet air temperatures (60, 80 and 90°C) and three initial masses of malt (25, 30 and 35 kg).

One of the conclusions was that the drying can be conducted at higher temperatures than in the classical equipment.

A general correlation was obtained through the use of reduced moisture and reduced time.

A mathematical model which assumes only an external resistance of diffusion or heat transfer does not apply. Also, the model based on internal water diffusion does not predict the results. A new semi-empirical model based on semi-permeable membranes has been proposed.

A method of using batch laboratory drying data to predict the performance of continuous spouted-bed driers has been outlined.

On a étudié le séchage du malt d'orge dans un séchoir intermittent avec lit giclé (spouted bed); on a employé trois températures pour l'air introduit (60, 80 et 90°C) et trois quantités initiales de malt (25, 30 et 35 kilogrammes).

Une des conclusions tirées est qu'on peut exécuter le séchage à des températures plus élevées que dans l'équipement classique.

On a obtenu une corrélation générale en utilisant une humidité et un temps moindres.

Un modèle mathématique qui ne suppose qu'une résistance externe de diffusion ou de transfert de la chaleur ne s'applique pas; de měme, un modèle basé sur la diffusion interne de l'eau ne prévoít pas les résultats. On a proposé un nouveau modèle semi-empirique qui est basé sur des membranes semi-perméables.

On décrit brièvement une méthode, où l'on utilise les résultats du séchage intermittent au laboratoire, pour prévoir le comportement des séchoirs continus avec lit giclé.