Corona-induced autohesion of polyethylene: Dependence of bonding on frequency and power consumption in various gases

Authors


Abstract

The autohesion of polyethylene sheets was markedly improved by corona discharge treatments in oxygen, nitrogen, argon and helium. Equal bond strength was produced by an equal number of discharge cycles regardless of the time or frequency of application. At a given operating voltage the power consumed in a discharge rather than the chemical nature of a gas proved to be a factor controlling the enhancement of autohesion. The detrimental effect of the oxidation upon autohesion was noted after a prolonged treatment in an oxygen corona.

Abstract

Des traitements impliquant l'effet de couronne (on décharge corona) dans l'oxygène, l'azote, l'argon et l'hélium ont sensiblement amélioré l'autohésion de feuilles de polyéthylène. On a produit une force de liaison égale au moyen d'un nombre égal de cycles de décharge corona, pen importe le temps ou la fréquence de l'application. En utilisant un voltage spécifique, l'énergie consommée dans un décharge corona, plutǒt que la nature chimique du gaz, s'est avérée ètre un facteur qui contrǒlait l'accroissement de l'autohésion. On a observé que l'oxydation exerçait un effet dommageable sur l'autohésion, lorsqu'on soumettait les feuilles du plastique à un traitement prolongé dans une couronne d'oxygène.

Ancillary