Experimental testing of the hydrodynamic collision model of fine particle flotation

Authors


Abstract

Flotation rates of glass beads and of latex particles have been measured as a function of particle size using very small bubbles. With glass beads the observed rate versus size relationship agreed quite well with the prediction of a simple hydrodynamic collision model, but that found with latex particles did not. It is suggested that electrical forces may have to be taken into account when the particles have a significant zeta potential. With both types of particle, the relationship between flotation rates measured at two different bubble sizes is consistent with the model's predictions.

Abstract

On a mesuré les taux de flottement de perles de verre et de particules de latex en fonction des dimensions des particules; on a employé à cette fin des bulles très petites. Dans le cas des perles de verre, la relation entre le taux observé et leurs dirnensiones a bien concordé avec la prevision fait par un modèle simple de collision hydrodynamique, mais il n'en a pas été ainsi lorsqu'il s'est agi des particules de latex.

Il y a lieu de croire qu'il faut tenir compte des forces électriques lorsque les particules possèdent un potentiel zéta important. Dans le cas de deux genres de particules, la relation entre les faux de flottement mesurés pour deux dimensions différentes de bulles concordé avec les prévisions du modèle.

Ancillary