Effects of charge stock composition on selectivity in the cracking of neutral distillates

Authors


Abstract

Gasoline selectivity in the catalytic cracking of four neutral distillates, varying only in wax content, has been studied over a range of temperatures. It has been found that the cracking rate constants leading to gasoline and to undesirable products, as well as the gasoline recracking rate constant, increase linearly with the mole fraction of wax in the feed. At the same time the activation energies for the primary rate constants decrease with increasing wax content of the feed, while the activation energy for gasoline recracking is not affected by feed composition.

We also find that the various components of the feed crack quite independently of one another and do not interact in any way. There appears to be no synergistic interactions between the wax-free fraction and the wax in the feed.

In spite of the large difference between reaction rate constants reported here and those previously reported for the cracking of a mid-continent gas oil by Pachovsky and Wojciechowski16, the Optimum Performance Envelopes for all the chargestocks we have studied are very similar. Our results indicate that the major differences between gas oils we have studied lie in their “reactivity”; in other words, in their relative rates of conversion at a given set of conditions.

Abstract

On a étudié, sur une certaine échelle de températures, la sélectivité de la gazoline dans le craquage catalytique de quatre distillats neutres qui ne variaient entre eux que par leur teneur en cire. On a constaté que les constantes des taux de craquage en gazoline et en produits indésirables ainsi que la constante de vitesse du recraquage augmentent linéairement avec la fraction molaire de la cire dans le produit d'alimentation. Les energies d'activation pour lies constantes de taux primaire décroissent à mesure que la teneur en cire du produit d'alimentation augmente, tandis que l'énergie d'activation dans le cas du recraquage de la gazoline n'est pas affectée par la composition du produit d'alimentation.

On a aussi constaté que les divers composants du produit d'alimentation subissent le craquage bien indépendamment les uns des autres et ne réagissent les uns sur les autres en aucune manière. Aucune interaction synergistique n'a samblé se faire entre la fraction exempte de cire et la cire dans le produit d'alimentation.

En dépit de la différence considérable entre les constantes des taux de réaction qu'on rapporte dans le présent travail et celles que Pachovsky et Wozciechowski(16) ont déjà rapportées dans le cas d'un gazoil du “Mid Continent”, les rendements optimaux pour tous les distillats étudiés se sont avérés très semblebles. Les résultats obtenus dans le présent travail indiquent que les principales différences entre les gazoils étudiés setrouvent dans leur “réactivité”, autrement dit dans leur taux relatifs de transformation pour une série spécifique de conditions.

Ancillary