SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The influence of viscoelasticity and of the shear-dependent viscosity of ambient liquids on the motion of liquid drops was examined experimentally. In the low Reynolds number region (Re < 1) the influence of elasticity is insignificant and the influence of the variable viscosity is well accounted for by the existing correlations. At higher Reynolds number (Re > 1) the viscoelasticity brings about a substantial increase of drag. An interpretation of this phenomenon is attempted in view of the changes of the wake behind the drop and an empirical correlation in terms of the Weissenberg number is suggested. Additionally it was found that the “wave theory” as presented by Marrucci et al(8) can be satisfactorily used for drops moving at Re > 10 irrespective of rheological complexities.

On a étudié expérimentalement l'influence, sur le mouvement des gouttes liquides, de la viscoélasticité et de la viscosité dépendante du cisaillement des liquides ambiants. Dans la région où le nombre de Reynolds est faible (Re < 1), l'influence de l'élasticité est sans importance et les corrélations existantes représentent bien la viscosité variable. Lorsque le nombre de Reynolds est plus élevé (Re > 1), la viscoélasticité produit un accroissement important de la résistance à la traînée; on a cherché à interpréter ce phénomène en considération des changements du sillage derrière la goutte et l'on propose une corrélation empirique en fonction du nombre de Weissenberg. On a constaté, en outre, que la “théorie des ondes”, telle que la présentent Marrucci et al(8) peut ětre utilisée d'une manière satisfaisante dans le cas des gouttes qui se déplacent à des nombres de Reynolds excédant 10, sans tenir compte des complexités rhéologiques.