SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The activated sludge process might be used in the very near future to treat the waste liquors from small bisulfite mills in Canada, as a mean of controlling water pollution. These mills produce normally less than 300 t/d of pulp. It was found that the bio-sludge solids from such a process, when used to treat such waste liquor, contained approximately 38% protein, 47% carbohydrates, some vitamins and sufficient quantities of essential minerals. This bio-substance, a mixed-culture in nature, could be considered as a good source of single-cell protein. The nutritive value in terms of protein efficiency ratio of this substance was tested with rats; good results were obtained when the biomass was slightly supplemented with methionine.

Described in this paper is a system used in our laboratory to produce this biomass in a sterile and dried form. The conversion of carbohydrates contained in waste pulping liquor to biomass was carried out in a 400-l, aerated, continuous-flow tank reactor. Under the operating conditions studied the sludge yield coefficient was 0.53 g of biomass/g of carbohydrates removed. A cash return study of selling biomass is also presented for two mills producing high- and low-yield pulps respectively.

Il est fort possible qu'on emploie, dans un proche avenir, le procédé des boues activées pour traiter les lessives résiduaires provenant des peites usines canadiennes de pâte et papier à base de bisulfite; ce serait un moyen de minimiser la pollution de l'eau. Les peites usines en question produisent normalement moins de 300 tonnes de pâte par jour. On a trouvé que les matières solides des bio-boues qui proviennent du dit procédé, lorsqu'on les utilisait pour traiter les lessives résiduaires indiquées, contenaient approximativement 38% de protéine, 47% d'hydrates de carbone, quelques vitamines et une quantité appréciable d'éléments minéraux essentiels. On pourrait considérer la bio-substance, qui est une culture mixte, comme une bonne source de protéine à cellule simple. On a vérifié sur des rats la valeur nutritive de la bio-substance en fonction du rapport de rendement de sa protéine; on a obtenu de bons résultats lorsqu'on ajoutait à la bio-masse un peu de méthionine.

On décrit dans le présent travail un système employé au laboratoire de ses auteurs pour produire la bio-masse sous forme stérile et séchée. On a procédé à la transformation, en bio-masse, des hydrates de carbone contenus dans les lessives résiduaires provenant des usines de pâte et papier, en employant un réservoir à cuve de 400 litres, aéré à écoulement continu; dans les conditions opératoires utilisées, le coeffciient de rendement des boues a été de 0.53 gramme de bio-masse par gramme d'hydrate de carbone enlevé. On présente une étude de rentabilité relative à la vente de la bio-masse dans le cas de deux usines de pâte à papier à fort et faible rendement, respectivement.