SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Palladium metal has been precipitated in a gel formed by the crosslinking polymerization of 2-hydroxyethylmethacrylate. The metal particles were found to have an average size of 14 nm. The dried polymer gel contained 1.38% Pd; it was crushed and sieved to give gel particles ca 200 μm in size. When the gel containing Pd was swollen by a solvent, catalytic activity toward the quantitative hydrogenation of nitrobenezene to aniline was observed. A detailed study of the kinetics of this hydrogenation revealed that at 101 kPa pressure and 31°C, resistance to the reaction was approximately equally divided between extra-particle mass transfer and the chemical activity of the Pd. The high activity of this novel catalyst is attributed to the large surface of the Pd and the extensive swelling of the gel by the reaction medium.

On a précipité le palladium à l'état métallique dans un gel formé par la polymérisation avec liaisons transversales du 2-hydroxyéthylméthacrylate; on a trouvé que les particules métalliques avaient une dimension moyenne de 14 millimètres. Le polymère-gel séché contenait 1.38% de palladium; on l'a broyé et tamisé, ce qui a eu comme résultat la production de particules de gel d'environ 200 μm. En gonflant le gel contenant le palladium au moyen d'un solvant, on a observé une activité catalytique tendant à l'hydrogénation quantitative du nitrobenzène en aniline. Une étude détaillée de la cinétique de ladite hydrogénation a révévé qu' une pression absolue de 101 kP et une température de 31°C, la résistance à la réaction était à peu près répartie également entre le transfert de masse de particules additionnelles et l'activité chimique du palladium. On attribue l'activité considérable du nouveau catalyseur à la surface considérable du palladium et au gonflement poussé du gel par l'agent de réaction.