SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Liquid - vapour equilibrium data (temperature and composition in the liquid and vapour phases) of the ternary mixture: acetic acid - acetone - trichloroethylene, which exhibits association of the acid even in the vapour phase, were determined at P = 93.3 kPa (700 mmHg) with the Stage-Muller apparatus. The thermodynamic consistency of these data was tested by means of the McDermott-Ellis test, and the activity coefficients of the three components were correlated with Margules' and Wilson's Equations, the parameters of which were evaluated by a least square procedure. The parameters having been thus evaluated, Margules' and Wilson's Equations were then used to recalculate the equilibrium compositions. The value of the standard deviation Δξ between the experimental and calculated composition indicates that Margules' Equation permits a better correlation of the data than Wilson's. Moreover, Margules' Equation with parameter Aij and C* evaluated by the ternary data gives lower values of Δξ than the same Equation, but with parameters Aij evaluated by the binary data and C* by the ternary data with binary Aij, according to the method normally employed.

On a déterminè, à la pression de 93.3 kPa (700 mmHg) avec l'appareil de Stage-Muller, les valeurs de la température et de la composition dans les phases liquide et vapeur en équilibre pour le mélange ternaire: acide acétique - acétone - trichloréthylène, dont le premier composant est associé měme en phase vapeur.

On a vérifié la consistance themodynamique de ces données par la méthode de McDermott-Ellis; les coefficients d'activité des composants ont été mis en corrélation avec les équations de Margules et de Wilson, dont les paramètres ont été calculés par la méthode des moindres carrés. Ces měmes équations ont servi pour calculer de nouveau les compositions à l'état d'équilibre: la valeur de la déviation standard Δξ entre les compositions calculées et les expérimentales indique que l'équation de Margules permet une meilleur corrélation des données que l'équation de Wilson; en outre l'équation de Margules ayant les paramètres Aij et C* évalués par des données expérimentales ternaires donne des valeurs de Δξ plus basses que celles qu'on a obtenues par la měme équation mais par des paramètres Aij calculés au moyen des données binaires et C* au moyen des données ternaires, ce qui serait le procédé généralement suivi.