Get access
Advertisement

Comparison of effective interfacial areas with the actual contact area for gas absorption in an agitated vessel

Authors


Abstract

Gas absorption with a pseudo-first order chemical reaction was carried out in a turbine-agitated vessel for the case of absorption across an unbroken interface. These experiments were carried out in order to determine the effective interfacial area for mass transfer. Carbon dioxide was absorbed in an aqueous carbonate-bicarbonate buffer solution in the presence of an arsenite catalyst. The concentrations of arsenite used ranged from 0.05 to 0.2 mol/l. Effective interfacial areas determined from chemical reaction increased from 48.61 cm2 for an agitator speed of 100 r/min to 109.39 cm2 for an agitator speed of 750 r/min. The actual interfacial area was 179.50 cm2.

Abstract

On a étudié l'absorption de gaz avec une réaction chimique de pseudo-premier ordre, dans un récipient agité par une turbine. L'absorption se faisait au travers d'une interface continue. On a fait ces expériences pour déterminer l'aire interfaciale effective de transfert de masse. On a effectué l'absorption de l'anhydride carbonique dans une solution aqueuse tampon contenant un carbonate et un bicarbonate, en présence d'arsénite comme catalyseur. La concentration de l'arsénite a varié entre 0.05 et 0.2 mole/l. L'aire interfaciale effective, déterminée à l'aide de la réaction chimique, s'est accrue de 48.61 cm2 pour une vitesse de l'agitateur de 100 t/min, à 109.39 cm2, lorsque la vitesse de l'agitateur atteignait 750 t/min. L'aire interfaciale réelle était 179.50 cm2.

Get access to the full text of this article

Ancillary