SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Thermal conductivities of γ-alumina and alumina supported nickel catalysts prepared by impregnation and coprecipitation have been measured by a transient method. Results obtained were compared with predictive models and it was found that a simple modification' of a one parameter model gave good agreement with the results for the support and impregnated catalysts but did not give satisfactory predictions for the coprecipitated catalyst.

On a mesuré, par une méthode transitoire, les conductivités thermiques de l'alumine-γ ainsi que de catalyseurs au nickel supportés sur alumine et préparés soit par imprégnation soit par coprécipitation. Les résultats ont été comparés avec les prédictions de divers modèles et on a trouvé qu'une modification simple d'un modèle à un seul paramètre permettait d'obtenir une bonne représentation des résultats obtenus pour le support et pour le catalyseur obtenu par imprégnation, mais ne représentait pas de façon satisfaisante le comportement du catalyseur coprécipité.