Get access

The coalescence of n-hexane droplets in aqueous solutions of n-alcohols

Authors


  • Issued as AECL no. 6271

Abstract

Coalescence times, measured by high speed cinematography, are reported for n-hexane droplets formed and grown on adjacent nozzles in equilibrated aqueous solutions of ethanol, n-butanol, n-hexanol, n-octanol, n-decanol and n-dodecanol. The drops remained attached to the nozzles throughout the coalescence process. Coalescence times increased when alcohols were added to the system. Very similar results were obtained for the alcohols n-hexanol to n-dodecanol. When these alcohols, which are much more soluble in n-hexane than in water, were present, the observed coalescence times could be accounted for best by considering diffusion processes occurring in the n-hexane. For ethanol and n-butanol, which are more soluble in water, diffusion processes occurring in the water had to be considered as well.

Abstract

On rapporte les temps de coalescence, mesurés par cinématographic ultra rapide, dans le cas de gouttelettes d'hexane normal formées et développées sur des gicleurs adjacents, dans des solutions aqueuses et équilibrées d'alcool éthylique, de n-butanol, de n-hexanol, de n-octanol, de n-décanol et de n-dodécanol. Les gouttes sont demeurées attachées aux gicleurs durant tout le processus de coalescence. Les temps de coalescence ont augmenté avec l'addition au système de chaque alcool. On a obtenu des résultats très semblables dans le cas des alcools allant du n-hexanol au n-dodécanol; en présence de ces alcools, qui sont bien plus solubles dans l'hexane normal que dans l'eau, on a pu mieux expliquer les temps de coalescence observés en considérant les processus de diffusion dans le n-hexane. Dans le cas de l'alcool éthylique et du n-butanol, qui sont plus solubles dans l'eau, on a dǔ aussi considérer la diffusion dans l'eau.

Get access to the full text of this article

Ancillary