SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The kinetic study of propylene oxidation to acrolein over a ferric molybdate catalyst has been performed on a differential reactor. Among models derived on the assumptions of Langmuir Hinshelwood kinetic rate or on Mars and Van Krevelen oxido-reduction mechanism, a discrimination method has been realized. The discrimination leads on one hand to the conclusion that acrolein is obtained either from oxygen of the oxide lattice or from absorbed dissociated oxygen. On the other hand carbon dioxide is formed both by acrolein degradation and by a mechanism excluding dissociation of oxygen.

L' étude cinétique de l'oxydation du propylène en acroléine sur catalyseur à base de molybdate ferrique a été réalisée sur un réacteur différentiel en régime purement cinétique. A partir de modèles faisant intervenir des adsorptions de type Langmuir Hinshelwood ou supposant un mécanisme d'oxydoréduction (mécanisme de Mars et Van Krevelen) une discrimination entre ces modèles est réalisée. Elle conduit à admettre que la formation d'acroléine fait intervenir soit l'oxygène du réseau de l'oxyde, soit un oxygène dissocié fortement adsorbé; par contre le CO2 est formé à partir de deux voies, l'une provenant d'une dégradation de l'acroléine, l'autre d'un mécanisme n'impliquant pas la dissociation de l'oxygène.