Le rendement de deux réservoirs agités en série avec alimentation séparée, basé sur la cinétique de monod

Authors


Abstract

The performance of a bioreactor composed of two chemostats in series can be affected significantly by the split of feed into two, one for each chemostat, for reactions following Monod kinetics. Under certain operating conditions, split of feed can be greatly beneficial to the reactor performance.

Optimization of performance is discussed; a general criterion is presented, applicable to either the maximization of overall conversion for a given total residence time or the minimization of total residence time for a given overall conversion. The maximization of overall conversion has also been studied with respect to the feed-split ratio. The dimensionless Michaelis-Menten constant is a very important parameter in the selection of optimal operating conditions.

Abstract

L'étude de deux réservoirs bien agités en série, basée sur la cinétique de Monod, révèle que le rendement global peut être changé d'une façon significative par la séparation de l'alimentation: une partie pour chacun des réservoirs. Sous certaines conditions d'opération, cet arrangement avantage grandement le rendement.

Le critère de l'optimisation obtenue s'applique soit en maximisant la conversion globale pour un temps de séjour apparent total donné ou en minimisant le temps de séjour apparent total pour une conversion globale donnée. La maximisation de la conversion globale a été aussi étudiée en fonction de l'alimentation fractionnée. La constante de Michaelis-Menten est un paramètre important dans le choix des conditions optimales.

Ancillary