SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The electrochemical oxidation of phenol for waste water treatment applications was investigated on lead dioxide packed-bed anodes. Cells were operated in both batch and continuous modes with feed streams up to 1100 nig/1 phenol dissolved in aqueous solutions of Na2SO4 and H2SO4 or NaOH. All the phenol in solution could be readily oxidized but complete total organic carbon (T.O.C.) removal was more difficult. The percent phenol oxidized increased with increasing current density, and decreased as initial phenol concentration, electrolyte flow rate, pH and anode particle size were increased. Results are compared to simple mathematical models.

On a étudié l'oxydation électrochimique du phénol, susceptible d'applications dans le traitement des eaux usées, sur une colonne garnie d'anodes de dioxyde de plomb. On a fait fonctionner ces cellulesc, d'une mauière continue et d'une manière discontinue, en utilisant des courants d'alimentation contenant jusqu'à 1000 milligrammes par litre de phénol dissous dans des solutions aqueuses de Na2SO1 et H2SO4 ou NaOH. On a pu ainsi oxyder facilement tout le phénol en solution, mais il a été plus difficile d'enlever complètement tout le carbone organique (T.O.C). I.c pourccntage du phénol oxydé s'est accru avec l'augmentation de la densité de courant et a diminué avec un accroissement de la cuncentration initiate du phénol, du debit de l'électrolyte et des dimensions des particules à l'anode. On compare les résultats avec les prédictions de modèles mathématiques simples.