SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Temperature programmed desorption (TPD) and reduction (TPR) studies were carried out on H2S and thiophene adsorbed on Mo/Al2O3 and CoMo/Al2O3 catalysts. Freshly sulfided and pyridine poisoned catalysts were run. For sulfided catalysts, the major products of desorption of thiophene were thiophene and butene, leaving a carbonaceous residue. Subsequent TPR in H2 effected complete removal of the residue with formation of H2S, thiophene and butene. The residue appeared to consist of an easily reactive thiophene polymer and a less-reactive, sulfur-containing coke. Runs on poisoned catalysts showed less adsorption but product profiles were similar, showing that the adsorption characteristics of the remaining sites were not significantly altered.

On a étudié H2S et le thiophene adsorbés sur les catalyseurs Mo/Al2O3 et CoMo/Al2O3, par désorption à température programmée (TPD) et par réduction à température programmée (TPR). Les essais ont été effectués avec des catalyseurs fraǐchement sulfurés et avec des catalyseurs empoisonnés par la pyridine. Pour les catalyseurs sulfurés les produits principaux de la désorption du thiophène ont été le thiophène et le butène, laissant un résidu carboné. Une TPR subséquente dans l'hydrogène a permis de supprimer le résidu avec formation de H2S, de thiophène et de butène. Le résidu semble comporter un polymère du thiophène réactif, et un coke contenant du soufre et moins réactif. Les essais sur les catalyseurs empoisonnés ont conduit à une adsorption moindre, mais des profils de produits similaires, ce qui montre que les caractéristiques de l'adsorption sur les sites restants ne sont pas modifiées de façon significative.