Species grouping in multicomponent adsorption calculations

Authors


Abstract

The validity of the assumption of species grouping, which combines several adsorbable species into a fewer number of pseudo-species in adsorption calculations, was examined by comparing the equilibrium concentrations obtained from exact calculations with those obtained with the use of the assumption. It was found that if the adsorption affinities of the individual species exhibited by their single-species isotherms are of the same order of magnitude, the use of the species grouping assumption yields acceptable results. This procedure applies to three situations, including those in which (a) all the species are grouped into a single pseudo-species; (b) the various species are combined into several (but fewer) pseudo-species; and (c) only some of the species are grouped, while the others remain individual species.

Abstract

On a étudié la validité dans les calculs d'adsorption, de l'hypothèse selon laquelle plusieurs espèces adsorbables se combinent pour former un petit nombre de pseudo-espéces; cette étude a consisté à comparer les concentrations d'équilibre obtenues, à partir de calculs exacts, avec celles que l'on peut calculer en employant l'hypothèse en question. On a constaté que, si les affinités d'adsorption des espèces individuelles déduites des isothermes de chaque espèce étaient du me'me ordre de grandeur, l'emploi de l'hypothèse du regroupement des espèces fournit des résultats acceptables. La méthode mentionnée s'applique à trois situations dans lesquelles (a) toutes les espèces sont groupées en une seule pseudo-espèce; (b) les diverses espèces sont combinées en plusieurs pseudo-espèces; (c) quelques espèces seulement sont groupées, tandis que les autres demeurent des espèces individuelles.

Ancillary