Get access
Advertisement

A quantitative theoretical treatment of the fischer tropsch synthesis

Authors


Abstract

A generalized scheme for product distribution in Fischer Tropsch synthesis in the absence of non-kinetic effects due to diffusion, shape selectivity, catalyst bifunctionality (e.g. synthesis-cracking catalysts), etc. is presented. The derivations reproduce the Schulz-Flory distribution in one limit and go on to generalize the work of Anderson in predicting the distribution of methylated species in the synthesis product. Formulae for molar distributions, weight distributions and weight distribution modes are presented. It is shown that special cases of the generalized distributions lead to methanol production or methanation as well as predicting other, as yet unreported, product compositions.

Abstract

On présente un modèle généralisé pour la distribution des produits dans la synthèse Fisher-Tropsch en l'absence d'effets non-cinétiques dus à la diffusion, à la sélectivité de forme ou à la bifonctionalité des catalyseurs (par exemple, craquage-synthèse). Les calculs reproduisent la distribution de Schulz-Flory avec une certaine limite et permettant de généraliser le travail d'Anderson dans la prédiction de la distribution des composés méthylés dans les produits de synthèse. On présente des formules pour les distributions molaires, les distributions en poids et les modes de la distribution en poids. On a constaté que des cas particuliers de distributions généralisées conduisent à la production de méthanol ou à la méthanation et permettent de prévoir des produits qu'on n'a pas rapportés jusqu'ici.

Get access to the full text of this article

Ancillary