SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

As part of a study to evaluate the performance of a “dry” catalytic method of removing low concentrations of H2S from cupola gas, the rate of oxidation of low concentrations of H2S by air at room temperature has been studied using a fixed activated carbon bed. Previous studies have presented somewhat contradictory results.

It was found that the rate decreased with time, consistent with a rapidly fouling catalyst, and finally attained a steady state value. A mechanism is presented which is in agreement with the results.

The oxidation rate was also found to increase drastically by increasing the air humidity, contrary to the published results of some other workers.

Dans le cadre d'un travail ayant pour but d'évaluer les possibilités d'une méthode catalytique par voie sèche pour débarrasser les gaz de Cubilot de faibles quantités de H2S, on a étudié la vitesse d'oxydation de faibles concentrations de H2S par l'air, sur un lit fixe de charbon activé a température ambiante. Des travaux antérieurs présentaient certaines contradictions dans les résultats.

On a constaté que la vitesse d'oxydation diminuait avec le temps, par suite d'un encrassement rapide du catalyseur, et atteignait finalement une valeur stable. On présente un mécanisme qui concorde avec ces résultats.

On a trouvé que la vitesse d'oxydation s'accroissait de manière importante avec une augmentation d'humidité de l'air, contrairement aux résultats publiés par certains auteurs.