SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

The selective recovery of vanadium from an effluent of a manufacturing process for titanium white (oxide) has been made. The process retained is based on the partial neutralization of the effluent by means of calcium carbonate and on the separation of metal hydroxides from calcium sulfate and the solution. The hydroxides are thereafter calcined in the presence of a sodium salt, so that sodium vanadate may then be extracted by washing with water. Vanadium is finally precipitated by the addition of ammonium chloride or pH adjustment.

The experimental results obtained in the laboratory study of the effluent neutralization, the calcination and leaching of the hydroxides and the vanadium precipitation are presented and discussed. The yields obtained in the various stages and their interdependance are also discussed.

La récupération sélective du vanadium dans un effluent d'un procédé de fabrication de blanc de titane a été effectuée. Le procédé retenu est basé sur la neutralisation partielle de l'effluent à l'aide de carbonate de calcium et la séparation des hydroxydes métalliques du sulfate de calcium et de la solution. Par la suite, les hydroxydes sont calcinés en présence d'un sel de sodium de façon à pouvoir ensuite extraire le vanadate de sodium par un lavage à l'eau. Le vanadium est finalement précipité par addition de chlorure d'ammonium ou par ajustement de pH.

Les résultats expérimentaux portant sur l'étude en laboratoire de la neutralisation de l'effluent, de la calcination-lixiviation des hydroxydes et de la précipitation du vanadium sont présentés et discutés. Le rendement des différentes étapes ainsi que leur interdépendance sont aussi discutés.