Get access
Advertisement

Étude de la qualité des eaux de refroidissement des condenseurs principaux des centrales tracy, gentilly 1 et gentilly 2 sises le long du fleuve saint-laurent

Authors


Abstract

La comparaison de divers paramètres physico-chimiques a permis de différentier la qualité des eaux de refroidissement des condenseurs des centrales Tracy, Gentilly 1 et Gentilly 2. Les résultats ont fait ressortir une minéralisation des eaux plus prononcée à Tracy qu' à Gentilly 1 et 2, où par contre les suspensoüdes s'y trouvaient en plus grande quantitè. Les paramètres de la conductivité, alcalinité et matières en suspension ont démontré des taux assez constants dans les eaux de Tracy contrairement aux cas de Gentilly 1 et 2 où ils subsissaient d'importantes variations temporelles. L'analyse ionique des eaux révéla la présence des espèces NH4+, Li+, F et Br à l'état de traces, tandis que la composition élémentaire des suspensoüdes comprenait des teneurs en chlorures aussi élevées que 5000 ppm. Seuls les critères employés par les concepteurs des systèmes, qui comportent à la fois des paramètres sur l'encrassement et l'entartrage, sont en mesure de relever les variantes notées pour les eaux de ces sites; encore là faudrait-il appliquer ces critères à un échantillonnage représentatif.

Abstract

Various physico-chemical parameters were compared with a view to establishing the differences between the cooling water in the condensers at three Hydro-Québec-operated generating stations: Tracy, Gentilly 1 and Gentilly 2. The results point to a stronger mineralization at Tracy than at the two nuclear plants where, on the other hand, the number of suspensoids is far greater. The conductivity, alkalinity and suspended matter show fairly constant rates of variation in the water at Tracy whereas at the Gentilly plants they show significant variations with time. Ion chromatographic analysis of water samples revealed traces of NH4+, Li+, F and Br species while the elementary composition of the suspensoids included a chloride content of as much as 5000 ppm. The only criteria that can be used to detect the differences noted in the water at the three sites are those employed by the power system planners which take account of both fouling and scaling; and even then these criteria could only be applied on a sampling basis rather than to an individual sample.

Get access to the full text of this article

Ancillary