SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

This is the first part of a series of two papers to study the agglomeration phenomenon which causes destabilization of certain low and high temperature fluidized beds. A theoretical model is proposed to determine the conditions under which defluidization occurs in fluidized beds in which cohesion forces between granules arise due to the presence of sticky fluids and/or high temperatures. Such bonding mechanisms between particles as solid—liquid bridges, visco-elastic flattening and high temperature sintering are considered. The theoretical model predicts breakup of aggregates in the bed due to forces generated by bubble motion. The theoretical results are compared with experimental measurements in Part II of the paper.

Ceci est la premiére partie d'une série de deux articles dans lesquels on étudie le phénoméne d'agglomération qui produit la déstabilisation de certains lits fluidisés à basse et à haute température. On propose un modéle théorique afin de déterminer les conditions dans lesquelles la défluidisation survient dans des lits fluidisés, les forces de cohésion entre les granules apparaissent du fait de la présence de fluides adhésifs et/ou de températures élevées. On considére divers mécanismes de liaison entre les particules, tels que pontages solide—liquid, aplatissement viscoélastique et frittage à température élevée. Le modéle théorique prévoit la rupture des agrégats dans le lit, du fait des forces générées par le mouvement des bulles. Les résultats théoriques et les mesures expérimentales seront comparées dans la seconde partie du travail.