Catalytic reactions of n-hexenes on amorphous silica-alumina

Authors


Abstract

Reactions of n-hexenes on 80/100 mesh amorphous silica-alumina have been studied in a plug flow reactor at 405°C, and compared with results previously obtained using HY and H-ZSM-5. The dominant primary reaction is skeletal isomerization while the initial selectivity for cracking is very low compared to that on the zeolite catalysts. The dimerization-cracking reaction, the major cracking process on the zeolites, was not a primary reaction on amorphous silica-alumina. This and the slowness of reactions leading to paraffins and dehydrogenated species is attributed to the small number of strongly acidic sites on the amorphous material.

Abstract

On a étudié, dans un réacteur avec écoulement piston à 405°C, les reactions des héxenes normaux sur un catalyseur de silice-alumine amorphe (80/100 mesh), et on a comparé les résultats avec ceux obtenus antérieurement en employ ant les zéolithes HY et H-ZSM-5. La réaction primaire dominante s'est avérée être l'isomérisation de forme, tandis que la sélectivité initiale vis-à-vis du craquage a été trés faible par rapport à celle sur les catalyseurs impliquant les zéolithes. La réaction de dimdrisation-craquage qui constitue le processus principal sur les zéolithes, ne s'est pas avérée étre une reaction primaire sur les catalyseurs à base de silice-alumine amorphe. Ce fait, et la lenteur des réactions conduisant aux paraffines et aux composés déshydrogénés ont été attribués au petit nombre de sites fortement acides sur la matériau amorphe.

Ancillary