SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Experimental investigations of headlosses and particle velocity distributions have been undertaken for water slurries of polystyrene particles of diameter d50 = 0.3 and 1.4 mm. At concentrations greater than 40–45% by volume, nearly linear headloss vs. velocity relationships were obtained. These suggested laminar flow but the particle velocity measurements showed the flow to be turbulent.

The results have been interpreted with an approximate theory based upon lubrication mechanics. The investigation illustrates the limitations of slurry viscometry in predicting pipeline behaviour for slurries of particles of this size.

On a fait une étude expérimentale des pertes de charge et des distributions de vitesse de particules, dans le cas de suspensions dans l'eau de particules de polystyrène de diamètre d50 = 0.3 et 1.4 mm. On a obtenu, aux concentrations exceéant 40 à 45% en volume, une variation des pertes de charge pratiquement linéaire avec la vitesse des particules; cette variation suggère un écoulement laminaire, mais les mesures de la vitesse des particules indiquent que l'écoulement était turbulent.

Les résultats ont été interprétés à l'aide d'une théorie approximative fondée sur la mécanique de montre les limitations de la viscosimétrie des suspensions en ce qui à trait à la prévision du comportent dans les pipe-lines pour des suspensions de particules de cette dimension.