SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

In the past ten years there has been considerable attention devoted to improving the microbial production of cellulases for their potential in saccharification of cellulosic materials. The Rut. C-30 strain of the fungus Trichoderma reesei has yielded some of the best enzyme activities and productivities reported to date. The use of fed-batch techniques has also been shown to improve enzyme productivities while maintaining or increasing enzyme activities and reducing problems associated with aeration, mixing and foaming. In this work on fed-batch production of cellulases using Rut. C-30 the effects of both the size of the substrate injection and the time between injections are examined. The results indicate an appropriate feeding policy and provide insight into the mechanism for cellulase production.

Une grande attention a été portée ces dix dernières années à l'amélioration de la production microbienne des cellulases en raison de leur potentiel dans la sacchariflcation des substances cellulosiques. La souche Rut. C-30 du champignon Trichoderma reesei a donné quelques-unes des meilleures activités et productivités enzymatiques obtenues jusqu'à ce jour. On a montré également que l'utilisation des techniques d'alimentation discontinue permet d'améliorer les productivités enzymatiques tout en maintenant ou en augmentant les activités des enzymes et de réduire les problèmes liés à l'aération, à l'agitation et au moussage. Ce travail qui porte sur la production avec alimentation discontinue de cellulases à partir de Rut. C-30, a permis d'étudier l'effet de la taille de l'injection de substrats ainsi que l'effet de l'intervalle de temps entre les injections. Les résultats permettent d'établir une procédure d'alimentation appropriée et de mieux comprendre le mécanisme de la production de cellulase.