Air classification of rapeseed meal using the tervel separator

Authors


Abstract

The University of Toronto Tervel Separator was used to fractionate ground, defatted rapeseed meal into protein enriched, and high-fibre products suitable for inclusion into food products and feed respectively. The meal was screened into fractions of a narrow range of particle size and classified at air speeds chosen to utilize as much of the collection area of the separator as possible. The meat-rich and hull-rich cuts were chosen arbitrarily, the cut point being a compromise between pure meat fraction and the greatest possible yield of the meat-rich fraction. All meat-rich samples had an increased protein content compared to the original oil-free meal (43.1%). The 300/425 μm, 425/600 μm, and 600/850 μm meat-rich fractions had a protein content (moisture-, and oil-free basis) of 54.4%, 55.6% and 49.5%, respectively. These meat-rich fractions contained 28.7%, 20.9% and 15.3% of the protein present in the feed material for a total protein recovery of 64.9% in approximately 55% of the meat weight. The protein-rich fraction is competitive with dehulled soya meal on the basis of protein content.

Abstract

On a utilisé le séparateur Tervel de l'Université de Toronto pour le fractionnement de la farine de colza dégraissée moulue, en produits enrichis en protéines et en produits à haute teneur en fibres convenant comme additifs aux produits alimentaires ou aux nourritures d'animaux respectivement. La farine a été tamisée en groupes de particules aux dimensions peu différentes puis classifiée à des vitesses d'air choisies pour utiliser le plus possible la zone de collection du séparateur. On a choisi arbitrairement les fractions riches en pulpe et riches en cosses, le point de fractionnement étant un compromis entre la fraction de pulpe la plus pure et un rendement maximum de la fraction riche en pulpe. Tous les échantillons riches en pulpe ont une teneur en protéines supérieure à celle de la farine dégraissée initiale (43,1%). Les fractions riches en pulpe de 300–425 μm, 425–600 μm et 600–850 μm ont une teneur en protéine (base sèche et dégraissée) de 54,4, 55,6 et 49,5% respectivement. Ces fractions riches en pulpe contiennent 28,7, 20,9 et 15,3% des protéines présentes dans l'alimentation pour une récupération totale des protéines de 64,9 dans approximativement 55% du poids de la pulpe. La fraction riche en protéine est compétitive avec la farine de soja décossée, en termes de teneur en protéines.

Ancillary