Retorting of oil shale from new brunswick, canada

Authors


Abstract

Two oil shale samples from the Albert formation in the Moncton Sub-basin, New Brunswick have been retorted in direct and indirect modes in a pilot scale moving bed retort. The maximum oil recoveries were 81% and 89% of the Fischer assay for direct and indirect mode retorting, respectively. Shale grade, bed height, retort temperature profile, recycle gas and its distribution, and air feed rate affected the oil recovery. The spent shale retained approximately 30% of the energy content of the fresh shale.

Abstract

Deux échantillons de schistes bitumineux provenant de la formation Albert dans le sous-bassin de Moncton au Nouveau-Brunswick, ont subi une pyrogénation en mode direct et indirect dans un réacteur pilote à lit mobile. Les récupérations maximales en huile sont de 81% et 89% pour l'essai Fischer en pyrogénation directe et indirecte, respectivement. La qualité des schistes, la hauteur du lit, le profit de température de pyrogénation, le recyclage du gaz, sa distribution et le débit d'alimentation en air, exercent une influence sur la récupération en huile. Le residu de schiste contient environ 30% de la teneur en énergie du schiste frais.

Ancillary