SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • screening;
  • classification;
  • particle sizing;
  • Monte Carlo simulation;
  • probability screen

Abstract

The interaction of a probability screen with spherical particles was simulated in a computer model. Repeated runs were made using randomly selected, slightly differing initial conditions, from which the penetration probability was obtained at a particular particle size under given screen operating conditions. The calculations were then repeated with differing particle sizes and operating conditions, and the results were found to compare favourably with experimental data obtained in a previous study. It was shown that the stochastic model correctly predicts the effects of the principal operating variables (screen angle of inclination and aperture size, frequency and amplitude of vibration). Because of excessive computer time requirements of this model a second, semi-empirical non-stochastic model was developed whose results closely match those of the earlier model. The second model is suitable for incorporation into a plant simulation computer package.

On a simulé par ordinateur l'interaction d'un écran de probabilité avec des particules sphériques. Des essais successifs ont été effectués avec des conditions initiales sélectionnées de manière aléatoire mais quasi semblables, à partir desquels la probabilité de pénétration fut obtenue à une certaines taille de particules pour des conditions de fonctionnement de l'écran données. Les calculs ont été ensuite répétés avec différentes tallies de particules et conditions opératoires, et on a trouvé que les résultats se comparent favorablement aux données expérimentales obtenues lors d'une étude antérieure. On a montré que le modèle stochastique prédit correctement les effets des variables opératoires principales (angle d'inclinaison de l'écran et dimension d'ouverture, fréquence et amplitude de vibration). Un second modèle non stochastique, semi-empirique, a été développé en raison des besoins excessifs en temps de calcul, dont les résultats se rapprochent étroitement du premier modèle. Le deuxième modèle peut ětre incorporé dans un modèle de calcul de simulation d'installation.