Experimental study of the elutriation of particles from rotary kilns

Authors


Abstract

The elutriation rate of fine solids from a rotary cylinder was studied as a function of air flowrate, rotational speed, percentage of solids fill, wall roughness and fine solids fraction. Local fines concentrations measured in the gas phase showed that solids travelled predominantly in saltation within 2 cm of the bed surface. The elutriation rate was influenced by cylinder exit dam geometry, wall roughness and segregation patterns in the bed. Gas velocity showed a very strong effect, with elutriation rate varying with velocity to a power of 4.6. An entrainment mechanism has been formulated based primarily on the collision of saltating particles on the solids bed.

Abstract

On a étudié la vitesse de décantation de solides fins dans un cylindre rotatif en fonction du débit d'air, de la vitesse de rotation, du pourcentage de remplissage en solides, de la rugosité des parois et de la fraction des solides fins. Les concentrations locales des fines mesurées dans la phase gazeuse indiquent que les solides se déplacent de préférence en saltation à moins de 2 cm de la surface du lit. La vitesse de décantation est influencée par la géométrie du barrage à la sortie du cylindre, la rugosité des parois et les modes de séparation dans le lit. La vitesse du gaz a une grande influence, la vitesse de décantation variant avec la vitesse à une puissance de 4,6. Un mécanisme d'entraǐnement a été établi se basant principalement sur la collision des particules en saltation dans le lit de solides.

Ancillary