Interfacial viscosity and the stability of emulsions

Authors


Abstract

A viscous traction interfacial viscometer was constructed to study a mineral oil-water-emulsifier system. The effect on interfacial viscosity of the synthetic emulsifiers Span 80 and Pluronic L42 were investigated, along with the bioemulsifier produced by the yeast Torulopsis petrophilum. In the case of the synthetic emulsifiers, it was found that conditions which maximized interfacial viscosity also maximized emulsion stability. The same relation held for T. petrophilum emulsifier once all free fatty acids had been removed from the broth. Emulsion stability was measured by calculating mean diameters, as well as emulsion indices.

Abstract

Un viscosimètre à traction interfaciale a été construit pour étudier un système eau-huile minérale avec émulseur. L'effet sur la viscosité interfaciale des émulseurs synthétiques Span 80 et Pluronic L42 ont été investigué, ainsi que le bioémulseur produit par la levure Torulopsis petrophilum. Dans le cas des émulseurs synthétiques, il a été démontré que les conditions qui conduisent à la viscosité interfaciale maximum conduisent aussi à la stabilité maximum de l'émulsion. La měme observation a été fait dans le cas du bioémulseur produit par Torulopsis petrophilum pour autant que les acides gras aient été enlevé de la culture. La stabilité de l'émulsion a été mesurée en calculant les diamètres moyennes, autant que par les indices de l'émulsion.

Ancillary