SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • flotation;
  • particle removal;
  • collision theory;
  • electrical mobility;
  • attachment efficiency

Abstract

Insoluble barium sulfate particles were removed from water by a batch flotation technique using an anionic surfactant as a frother and collector. The measured particle concentrations are presented as a function of the elapsed time and compared with values predicted by a simple hydrodynamic collision model. The model predictions were in reasonable qualitative agreement with the experimental results. However, the attachment efficiency observed was found to be much smaller than unity, suggesting that an electrical repulsive force may affect the flotability. Accordingly, electrical mobilities for the air bubbles and the particles were measured by the electrophoresis method, and the energy barrier between the particles and the bubble surfaces was found to be relatively large.

Des particules insolubles de sulfate de barium, ont été retirées de l'eau par une technique de flottaison, discontinue avec un surfactant anionique comme agent moussant et collecteur. Les concentrations de particules mesurées sont présentées en fonction du temps écoulé et comparées aux valeurs prédites par un modèle de collision hydrodynamique simple. Les prédictions du modèle montrent un accord qualitatif raisonnable avec les résultats expérimentaux. Cependant, on a trouvé que l'efficacité d'attachement observée était beaucoup plus petite que l'unité, ce qui suggère qu'une force électrique répulsive pourrait influer sur la flottabilité. En conséquence, les mobilités électriques des bulles d'air et des particules ont été mesurées par une méthode d'électrophorèse et on a trouvé que la barrière d'énergie entre les particules et les surfaces des bulles était relativement importante.