The mixing cells model applied to a fixed bed dryer

Authors


Abstract

The system of Partial Differential Equations for the simultaneous heat and mass transfer in drying of a fixed bed is highly non-linear, and the numerical resolution requires much computing time when a conventional finite-difference scheme is employed. An Ordinary Differential Equations system with the same physical significance and of a stiff nature is obtained by the mixing cells model. The criterion for prescribing the number of cells is outlined and the computed temperature distributions are compared with those available from the literature. The method also enables simulation of the condensation of drying air over the product but, under such conditions, the computing time is greatly increased.

Abstract

Le système d'équations différentielles partielles gouvernant le transfert simultané de chaleur et de matière pour le séchage en lit fixe est hautement non linéaire; la résolution numérique nécessite un temps de calcul important lorsqu'on utilise un schéma de différences finies traditionnel. Un système d'équations différentielles ordinaires possédant la même signification physique et de nature très non linéaire est obtenu par le modèle des cellules de mélange. On donne le critère pour prescrire le nombre de cellules, et les distributions de températures calculées sont comparées à celles publiées dans la littérature. Cette méthode permet également la simulation de la condensation de l'air sec sur le produit, mais dans de telles conditions, le temps de calcul est fortement augmenté.

Ancillary