Influence de la concentration des agents tensio-actifs sur la vitesse terminale d'ascension des gouttes

Authors


Abstract

On a étudié l'ascension des gouttes dans de l'eau contaminée avec deux agents tensio-actifs, le dodécylhydrogénosulfate sel de sodium (L.S.S.) et Teepol, dans l'intervalle 200 < NRep < 1000. Les phases dispersées utilisées sont le cyclohexane, le benzène, le toluène et le n-heptane. Toutes les expériences ont été faites à la température constante de 30°C. Nous avons vérifié que la présence des deux agents tensio-actifs diminue la vitesse terminale d'ascension des gouttes à mesure que la concentration de l'agent tensio-actif et le diamètre des gouttes augmentent. Ce phénomène s'accentue, pour les mee'mes valeurs de tensions interfaciales, dans le cas du Teepol.

On propose une équation pour le calcul du diamètre critique des gouttes et une autre pour la vitesse d'ascension des gouttes. Ces équations mettent en évidence l'influence de la nature chimique de l'agent de surface et reproduisent les résultats expérimentaux avec des écarts inferieurs à 10%.

Abstract

The rising of droplets in water contaminated with two surfactants, sodium salt dodecylhydrogenosulphate (L.S.S.) and Teepol, in the range 200 < NRep < 1000 was studied. The dispersed phases used were cyclohexane, benzene, toluene, and n-heptane. Experiences were conducted at a constant temperature of 30°C. It was shown that the presence of the two agents decreases the final rising rate of the droplets with an increasing surfactant concentration and droplet diameter. For the same interfacial tension values, this phenomenon is enhanced in the case of Teepol.

An equation is proposed for the computation of the critical droplet diameter as well as the droplet rising rate. These equations demonstrate the effect of the chemical nature of the surface agent and reproduce the experimental results with variations less than 10%.

Ancillary