SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • spouted bed;
  • spout-fluidized bed;
  • hydrodynamics;
  • high temperature

Abstract

Hydrodynamic parameters were investigated in a 0.15 m diameter half-column spout-fluidized bed at temperatures up to 880°C for ratios of auxiliary air flow to total air flow from 0 to 0.62 and four narrow size ranges of silica sand. Equations in the literature gave poor agreement with the minimum spouting velocity over the entire temperature range. For large particles Um generally increased with temperature, while for small particles it decreased. Auxiliary air had more influence at elevated temperatures than at room temperature. Pulsations leading to choking appeared to cause spout termination at elevated temperatures. The McNab and Bridgwater (1977) equation correctly predicted the observed trends for maximum spoutable bed depth at high temperatures.

On a étudié les paramètres hydrodynamìques dans un lit fluidisé jaillissant muni d'une demi-colonne de 0,15 m de diamètre à des températures allant jusq'à 880°C pour des rapports entre le débit d'air auxiliaire et le débit d'air total variant entre 0 et 0,62 et pour quatre gammes de tallies rapprochées de particules de sable de silice. Les équations publiées dans la littérature scientifique indiquent un mauvais accord avec la vitesse minimale de jaillissement dans toute la gamme de température. Pour de larges particules, Ums augmente généralement avec la température, tandis qu'il décroit dans le cas de petites particules. L'air auxiliaire exerce une plus forte influence à des températures élevées qu'a la température ambiante. L'engorgement semble entraǐner la fin du jet à des températures élevées. L'équation de McNab et Bridgwater (1977) a correctement prédit les tendances observées pour une profondeur de lit arrosable maximale à des températures élevées.