Advertisement

The maximum-power test for gross errors in the original constraints in data reconciliation

Authors


Abstract

The detection of gross errors in the reconciliation of process measurement data is an important step in removing their distorting effects on the corrected data. Tests of maximum power (MP), based on the normal distribution, are known for the detection of gross errors in the measurements and for the constraints, but only for those remaining after the removal of unmeasured flows. Here, the MP tests are derived for the original constraints, which allows the direct detection of gross errors in species balances around individual process units. It is shown that the square of the MP test statistic is precisely equal to the reduction in the weighted sum of squares of the adjustments which results from the deletion of that constraint. The test is illustrated with two examples.

Abstract

La détection des erreurs importantes dans le rapprochement des données de mesure de precédés est une étape majeure lorsqu'on veut supprimer les effets de distorsion sur les données corrigées. Les tests de puissance maximale (MP) basés sur une distribution normale permettent la detection des erreurs importantes dans les mesures et pour les contraintes, mais uniquement pour les erreurs qui subsistent après l'élimination des écoulements non mesurés. Dans ce travail. on établit les tests MP pour les contraintes originates, ce qui permet la détection directe des erreurs importantes dans les bilans d'espèces pour chaque unité de procédés. On montre que le carré de la statistique du test MP est exactement égal à la réduction dans la somme pondérée des carrés des ajustements qui résultent de la suppression de cette contrainte. L'essai est illustré par deux exemples.

Ancillary