Mise au point d'un absorbeur par voie semi-sèche à base d'un venturi haute énergie

Authors

  • Nizar Kholi,

    1. Laboratoire du Génie des Procédés, ESSTIB, Université de Nancy I, BP239, 54506 Vandoeuvre Les Nancy Cédex, France
    Search for more papers by this author
  • Mohand Benachour,

    1. Laboratoire du Génie des Procédés, ESSTIB, Université de Nancy I, BP239, 54506 Vandoeuvre Les Nancy Cédex, France
    Search for more papers by this author
  • André Zoulalian

    Corresponding author
    1. Laboratoire du Génie des Procédés, ESSTIB, Université de Nancy I, BP239, 54506 Vandoeuvre Les Nancy Cédex, France
    • Laboratoire du Génie des Procédés, ESSTIB, Université de Nancy I, BP239, 54506 Vandoeuvre Les Nancy Cédex, France
    Search for more papers by this author

Abstract

Afin de minimiser le volume de I'absorbeur, l'étude porte sur la mise au point d'un dispositif de traitement, par voie semi-sèche, d'un effluent gazeux acide (SO2 dans l'air) à base d'un venturi hauteétnergie. Une comparaison expérimentale entre trois dispositifs permet, en fonction des paramètres opératoires étudiks, de choisir le dispositif, dénommé C, dont les capacités d'évaporation et d'absorption réactionnelles sont nettement supérieures aux deux autres. Pour le dispositif C, on prtcise ensuite les conditions opératoires et géométriques optimales. L'absorption de SO2 est effectuée soit dans une solution d'hydroxyde de sodium, soit dans une suspension d'hydroxyde de calcium. Dans ce dernier cas, les résultats obtenus sont supérieurs à ceux obtenus sur des dispositifs plus conventionnels à base de tours d'atomisation.

Abstract

In order to minimize the absorber's volume, the research deals with the development of a wet-dry treatment device for acid flue gases (SO2 in air) constituted by a high energy venturi. An experimental comparison between the three apparatus studied allows, according to identified experimental parameters, to choose the device, called C, where the evaporation and the sulfur dioxide absorption efficiencies are clearly greater than those obtained with the other two devices. Then, for this device, we specify the optimum geometrical and experimental conditions. The sulfur dioxide is absorbed by a NaOH solution or a Ca(OH)2 slurry. With a basic slurry of Ca(OH)2, the results obtained are better than those found in the literature, dealing with the more conventional devices constituted by a spray dryer.

Ancillary