SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • fluidization;
  • slugging frequency;
  • slugging;
  • pressure measurements;
  • group D particles

Abstract

Pressure fluctuations within a bed of Type D particles (coarse sand, long grain rice, red spring wheat, 10 mm glass beads, pearl barley and whole peas) were measured at various bed heights. Analysis of the pressure fluctuation profiles leads to correlations that predict the minimum slugging velocity and slugging frequency, within experimental ranges. Results reveal that past correlations have little success in predicting the slugging characteristics for large particles. Particle shape plays an important role on the type of slug formed and therefore on the values of slugging frequency and minimum slugging velocity. Large particles with low sphericity formed wall slugs with high slugging frequencies and required the greatest amount of excess air to achieve slugging.

On a mesuré a des hauteurs de lits différentes les fluctuations de pression dans un lit garni de particules de type D (sable grossier, riz à grains longs, blé de printemps rouge, billes de verre de 10 mm, orge perlé et pois entiers). L'analyse des profils de fluctuation des pressions a conduit à des corrélations qui prédisent la vitesse de bouillonnage minimum et la fréquence du bouillonnage, dans les gammes expérimentales. Les résultats révélent que les corrélations passées réussissent mal à prédire les caractéristiques de bouillonnage pour les grosses particules. La forme des particules joue un rǒle important sur le type de bouchon formé et donc sur les valeurs de fréquence du bouillonnage et la vitesse de bouillonnage minimum. Les grosses particules ayant une petite sphéricité forment des bouchons aux parois avec des fréquences de bouillonnage élevées, et elles nécessitent le plus grand excès d'air pour réaliser le bouillonnage.