SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • mass transfer;
  • drop stream;
  • liquid—liquid

Abstract

Mass transfer from a stream of drops falling freely in a stagnant liquid was investigated. Drop streams were produced by a dripping method and by a jet breakup method. Water and isobutanol, mutually saturated, were used as the dispersed and the continuous phases. Sodium hydroxide was transferred from isobutanol to water drops which were initially free of solute. The mass transfer resistance is on the continuous phase side. The mass transfer coefficient and terminal velocity of drop streams were measured experimentally. The experimental results show that the mass transfer coefficient in the drop stream is affected by the shielding effect of the previous drops. The experimental data have been correlated as Kt/Ut0.5 versus interdrop distance l, a relationship describing the effect of the interdrop distance on the mass transfer coefficient in the continuous phase.

On a étudié le transfert de matière d'un jet de gouttes tombant librement dans un liquide stagnant. Les jets de gouttes sont produits par une méthode de goutte à goutte et une méthode d'éclatement des jets. De l'eau et de l'isobutanol, mutuellement saturés, ont été utilisés comme phase dispersée et phase continue. L'hydroxyde de sodium a été transferé des gouttes d'isobutanol aux gouttes d'eau qui au départ ne contenaient pas de soluté. La résistance au transfert de matière se situe du cǒté de la phase continue. Le coefficient de transfert de matière et la vitesse terminale des jets de gouttes ont été mesurés experimentalement. Les résultats expérimentaux montrent que l'effet d'isolation des gouttes précédentes influe sur le coefficient de transfert de matière dans le jet de gouttes. Les données expérimentales ont été corrélées par Kt/Ut0.5 en fonction de la distance entre les gouttes l, qui est une relation décrivant l'effet de la distance entre les gouttes sur le coefficient de transfert de matière dans la phase continue.