SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • bubble swarms;
  • rise velocity;
  • drag;
  • power law liquids

Abstract

In this work, a theoretical scheme for estimating the rise velocity of a swarm of spherical bubbles through quiescent power law liquids at high Reynolds number is developed. The inter-bubble interactions have been accounted for by the use of a cell model. The effect of the power law index and the volume fraction of the gas on the rise velocity is elucidated. Depending upon the degree of shearthinning behaviour and the gas fraction, the swarm may rise slower or faster than a single bubble. This behaviour has been explained qualitatively in terms of two competing mechanisms.

Dans ce travail, une méthode théorique a été mise au point pour l'estimation de la vitesse d'ascension d'un agglomérat de bulles sphériques dans des liquides de lois de puissance en repos à un nombre de Reynolds élevé. On a tenu compte des interactions entre les bulles en utilisant un modèle de cellules. L'effet de l'indice de loi de puissance et de la fraction de volume du gaz sur la vitesse d'ascension est expliqué. Selon le degré de comportement rhéofluidifiant et la fraction de gaz, l'agglomérat peut monter plus lentement ou plus rapidement qu'une bulle seule. Ce comportement est expliqué qualitativement en fonction de deux mecanismes en concurrence.