SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • airlift pump;
  • submergence ratio;
  • efficiency curve

Abstract

An airlift pump operating at submergence ratios between 0.2 and 0.6 and using water as the pumping liquid, has been investigated. Circular pipes of constant short length of 1 m and inner diameters of 3 and 5 cm were used as riser tubes. The water flow rate measurements for various air flow rates allowed the study of the pumping efficiency as a function of the air flow rate, submergence ratio and certain geometrical parameters (riser tube diameter and injector design). The efficiency curves start from a zero efficiency at a minimum air flow rate, then increase rapidly with the air flow rate up to an efficiency maximum. For higher air flow rates, the efficiency decreases exponentially. Diagrams showing the influence of the riser tube diameter and injector design, are presented. Additionally, based on the experimental data, two equations are presented, which allow the prediction of the maximum efficiency and the corresponding water and air flow rates inside the experimental range.

On a étudié une pompe ascendante fonctionnant à des taux de submergence de 0,2 à 0,6 et utilisant de l'eau comme liquide de pompage. Des tubes circulaires courts d'une longueur constante de 1 m et de diamètres intérieurs de 3 et 5 cm ont servi de colonnes montantes. Les mesures de débit de l'eau pour divers débits d'air ont permis l'étude de l'efficacité de pompage en fonction du débit d'air, du taux de submergence et de certains paramètres (diamètre des colonnes montantes et conception de l'injecteur). Les courbes d'efficacité commencent à une efficacité nulle pour un débit d'air minimum, puis augmentent rapidement avec le débit d'air jusqu'à un maximum de l'efficacité. Pour des débits d'air plus élevés, l'efficacité diminue exponentiellement. Des diagrammes montrant l'influence du diamètre de la colonne montante et de la conception de l'injecteur sont présentés. De plus, les données expérimentales permettent l'établissement de deux équations, qui prédisent l'efficacité maximum et les débits d'eau et d'air correspondants à l'intérieur de la gamme expérimentale.