SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • slurry bubble column;
  • sparger height;
  • orifice orientation;
  • solids dispersion

Abstract

The effects of gas distributor height and the orientation of its orifices are investigated on solids dispersion and gas holdup profiles in a three-phase slurry bubble column. The height of the distributor was varied to cover locations from near column bottom to above the settled solids bed height. The orifice orientations were changed from upward facing to downwards facing directions. The measurements were conducted in a Plexiglas column of 0.15 m ID and 2.5 m height. The gas phase was oil-free compressed air while tap water was used as liquid phase. Glass beads with an average particle diameter of 35 μm and density of 2450 kg/m3 constituted the solid phase. The settled bed height was about 0.4 m which provided an average slurry concentration of about 15% (v/v) when all solids were dispersed. Both axial and column average phase holdups were measured. Effects of sparger location, gas jets formation and liquid circulation patterns on gas holdups and solids dispersion are analyzed. Empirical correlations are developed to relate sparger location to solids dispersion as a function of gas velocity. Optimum sparger height and orifice orientation is proposed based on the measurement of this study.

On a étudié les effets de la hauteur du distributeur de gaz et de l'orientation de ses orifices sur les profils de dispersion des solides et de rétention de gaz dans une colonne à bulles en suspension triphasique. On a fait varier la hauteur du distributeur afin de couvrir les différents emplacements, en partant du fond de la colonne jusqu'à la hauteur de lit de solides sédimentés. Les orientations d'orifices ont été modifiées de la direction “vers le haut” à la position “vers le bas”. Les mesures ont été menées dans une colonne en plexiglass de 0,15 m de diamètre intérieur et de 2,5 m de hauteur. La phase gazeuse était de l'air comprimé sans huile tandis que de l'eau du robinet était utilisée comme phase liquide. Des billes de verre ayant un diamètre de particule moyen de 35 um et de masse volumique égale à 2450 kg/m3 constituaient la phase solide. La hauteur de lit fixée était d'environ 0,4 m ce qui donnait une concentration moyenne de boues d'environ 15% en volume lorsque tous les solides étaient dispersés. Les rétentions de phase axiales et moyenne pour la colonne ont toutes deux étaient mesurées. Les effets de la position de l'aérateur, de la formation de jets de gaz et des profils de circulation des liquides sur les rétentions de gaz et la dispersion de solides sont analysés. Des corrélations empiriques sont établies pour relier la position de l'aérateur à la dispersion de solides en fonction de la vitesse de gaz. On propose une hauteur d'aérateur et une orientation des orifices optimales à partir des mesures de cette étude.