Modélisation de nanofiltration/osmose inverse en tenant compte du facteur de séparations minimale et maximale

Authors

  • Yazhen Xu,

    1. Département du génie chimique, École d'ingénierie, Université du Québec à Trois-Rivières, C.P. 500, Trois-Rivières, QC G9A 5H7, Canada
    Search for more papers by this author
  • Rémi E. Lebrun

    Corresponding author
    1. Département du génie chimique, École d'ingénierie, Université du Québec à Trois-Rivières, C.P. 500, Trois-Rivières, QC G9A 5H7, Canada
    • Département du génie chimique, École d'ingénierie, Université du Québec à Trois-Rivières, C.P. 500, Trois-Rivières, QC G9A 5H7, Canada
    Search for more papers by this author

Abstract

Based on theorical analysis of existing models and on experimental observations, a model that allows us to connect the permeate flux tothe intrinsic separation factor takingaccount of the termsof the minimal and maximalseparation factors, was established. The experiments covering a large range of permeate flux (from several 10−9 μL/m 2.s) to several 10.3 mL/(m 2.s)) permit us todetermine the values of maximal seaparation and minimal separation, as well as the solute transport parameterr for the solutions of sodiumchloride and sodium sulfate.

Abstract

Basé sur l'analyse théorique des modèles existants et sur l'observation expérimentale, un modèle qui permet de relier le flux de perméat au facteur de séparation intrinsèque en tenant compte des termes du facteur de séparations minimale et maximale a été établi. Les expériences couvrant une grande gamme de flux de perméat ←de quelques u.L/(m2.s) à quelques mL/(m2.s) nous ont permis de déterminer les valeurs de séparation minimale et de séparation maximale, ainsi que le paramètre du transport de soluté pour des solutions de chlorure de sodium et de sulfate de sodium.

Ancillary