Enlèvement du phosphore des eaux usées par traitement à base de tourbe dopée aux boues rouges

Authors


Abstract

L'ajout d'un agent dopant à base d'aluminium et de fer, soit les boues rouges issues de l'extraction de l'alumine de la bauxite, a été testé avec une tourbe horticole commerciale et ce, pour l'épuration d'eaux usées municipales provenant d'un traitement secondaire. Suite à des essais en colonnes, l'efficacité de déphosphatation est passée de 17 et 21% sur la tourbe uniquement à plus de 95% en présence de l'agent dopant. De même, l'utilisation de boues rouges a permis de réduire la concentration de Pt de l'effluent à moins de 0.15 mg/L. L'effet dopant diminuait avec le temps et surtout pro-portionnellement à la charge hydraulique appliquée. Pour une charge de 30 cm/j j la déphosphatation respectait les recommandations gouvemementales (Pt, dans l'effluent <1 mg/L) et ce, pour une période de 50 jours. Les performances sur les autres paramètres indicateurs classiques tels la DBO5, le DCO et l'enlèvement des coliformes ne furent pas altérés par l'emploi de l'agent dopant.

Abstract

The addition of an aluminium and iron doping agent, bauxite red mud, has been tested with a commercial peat for thetreatment of a secondary municipal wastewater. Based on a column study, phosphorus (P) removal was raised from about17% to 21% on peat alone to over 95% with red mud treatment of peat. By this mean, the use of red muds allowed areduction of P, concentration effluent to below 0.15 mg/L. The boosting effect of red mud seemed to decrease with timeand especially with the hydraulic loading. For a hydraulic loading of 30 cm/j, P removal met govermental guidelines (t effluent < 1 mg/L) for a period of 50 days. Other classic efficiency parameters such as BOD5, COD and coliforms werenot altered by the use of the doping agent.

Ancillary