Improving the simplified-perturbed-hard-chain theory equation of state using a new non-attracting hard-sphere equation

Authors


Abstract

In this research a new simple non-attracting hard-sphere equation is introduced. The equation meets the ideal gas and close-packed limits and is in accordance with computer simulation data with reasonable accuracy. When this equation is used with the simpli-fied-perturbed-hard-chain theory equation of state, improvements on the calculation of vapour pressure and saturated liquid density of pure compounds are observed. For 35 pure compounds of different classes, the averages of absolute error are 3.31% and 4.20% for the calculation of vapour pressure and saturated liquid density, respectively. The respected errors for the original equation of state are 3.53% and 4.96%, respectively. Moreover, the use of the new hard-sphere equation in place of the Carnahan-Starling equation in the simplified-perturbed-hard-chain theory equation of state, does not have any appreciable effect on the prediction of K factors in VLE calculations.

Abstract

On présente dans cette étude une nouvelle équation simple pour sphères dures sans attraction. Cette équation respecte les limites du gaz parfait et de l'empilernent proche et concorde raisonnablement bien avec les données de la simulation par ordinateur. Lorsque l'équation est utilisée avec l'équation d'état de la théorie de chaǐne dure perturbée simplifiée, des améliorations sont observées sur le calcul de la pression de vapeur et de la masse volumique de liquide saturéa de composés purs. Pour 35 composés purs de différentes classes, les moyennes de l'erreur absolue sont de 3.31% et 4.20% pour le calcul de la pression de vapeur et de la masse volumique de liquide saturé, respectivement. Les erreurs respectives pour l'équation d'état originale sont respectivement de 3.53% et 4.96%. En outre, l'utilisation d'une nouvelle équation pour sphères dures à la place de l'équation de Carnahan-Starling dans l'équation d'état de la théorie de chaǐne dure perturbée simplifiée n'a aucun effet appréciable sur la prédiction des facteurs K dans les calculs d'ELV.

Ancillary